Les dernières Infos

Bienvenue
La loi HPST
Victoire pour les PH Temps partiel
Le centre National de Gestion
Poste à pouvoir
INPH Lettre au ministre
Rapport de la cours des comptes
L'hôpital Rapport IGAS

Décret n° 2013-137 du 14 février 2013 portant dispositions relatives aux praticiens attachés
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027065853&dateTexte=&categorieLien=id

Décret n° 2013-138 du 14 février 2013 portant dispositions relatives aux personnels médicaux, odontologiques et pharmaceutiques hospitaliers

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027065865&dateTexte=&categorieLien=id

Arrêté du 14 février 2013 relatif à l'indemnité d'engagement de service public exclusif mentionnée aux articles D. 6152-612-1 et D. 6152-633-1 du code de la santé publique

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027065887&dateTexte=&categorieLien=id

Arrêté du 14 février 2013 relatif à l'indemnité d'engagement de service public exclusif mentionnée à l'article D. 6152-220-1 du code de la santé publique

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027065896&dateTexte=&categorieLien=id

Le SNOHP tiendra son Assemblée Générale le :

Jeudi 28 novembre 2013
Congrès de l’ADF-PARIS- Porte Maillot
Salles n° 313/314

AG extraordinaire de 14h à 15h30:
Ordre du jour :
-Projet de modification des Statuts ; présentation
-Adoption des nouveaux Statuts; vote

AG ordinaire de 15h30 à 17h :

Ordre du jour :
-Rapport moral
-Rapport financier
-Renouvellement du C.A. : élection des membres des Collèges
-Renouvellement du Bureau
news-logo-png
Imprimer

          Bienvenue sur le  site du SNOHP !        


Le Syndicat National des Odontologistes des Hôpitaux Publics a pour mission l’information et la défense des odontologistes hospitaliers, mais également la promotion de
l’odontologie en tant que discipline à part entière dans la prise en charge du malade hospitalisé. Cette promotion passe par la qualité et la motivation des praticiens recrutés, mais aussi par la valorisation des services à travers une diversification des activités, certaines faisant intervenir des techniques de pointe.La recherche clinique voire fondamentale dans les centres où elle pourra être mise en œuvre sera un moyen supplémentaire de promotion. Elle pourra se faire de façon autonome, mais le plus souvent à travers des partenariats.Les services doivent en outre être à l’écoute des besoins de l’agglomération dans laquelle ils se situent, tout particulièrement sur le plan social, mais surtout à l’écoute de l’ensemble hospitalier dont ils doivent être un maillon indispensable. En ce sens, le projet de service doit être en parfaite harmonie avec le projet médical.Pour atteindre ses objectifs, le SNOHP a depuis longtemps entretenu une réflexion rétrospective et surtout prospective. Il a en particulier compris la nécessité d’un fonctionnement collégial afin de couvrir l’ensemble des facettes de notre spécialité : ainsi une représentation complète, au sein du bureau et du conseil d’administration des différentes composantes de ses membres, permet une approche des problèmes tenant compte de tous les modes d’exercice : temps plein, temps partiel, hospitalo-universitaire.Le constat rétrospectif a permis de faire le bilan de l’existant et de bâtir une stratégie afin de faire évoluer les services, le statut des praticiens, et ce en concertation avec les syndicats médicaux et pharmaceutiques.Notre discipline, jeune encore, est en pleine évolution, mais elle est riche de perspectives et son insertion hospitalière doit être le levier essentiel de la promotion.
Eric GERARD Président du SNOHP

 

   2012 Une année stratégique pour l'odontologie Hospitalière !   


Le Décret n° 2011-22 du 5 janvier 2011 relatif à l'organisation du troisième cycle long des études odontologiques qui fait suite au Décret n° 2010-1187 du 8 octobre 2010 modifiant le statut des internes et relatif aux étudiants en médecine, en odontologie et en pharmacie et aux stagiaires associés, crée un internat qualifiant en odontologie.

  • Le projet d'internat qualifiant en odontologie prévoit trois filières :
  • La chirurgie orale, pour une formation en 4 ans, commune avec la médecine.
  • L'orthopédie dento-faciale pour une formation en 3 ans.
  • la médecine bucco-dentaire, pour une formation en 3 ans.

La mise en place de ces filières doit permettre de faire évoluer l'odontologie polyvalente vers deux spécialités, « la Chirurgie orale » ou « la Médecine bucco-dentaire ». Le Conseil National de l'Ordre devrait mettre en place deux commissions de qualification pour les PH. Le concours de PH devrait évoluer vers deux spécialités. Enfin nos services ou structures devront être identifiés en unités de chirurgie orale et en unités de médecine bucco-dentaire.

Beaucoup de chemin a été fait en 2010, année riche en événements, discussions et rencontres. Quatre décrets mettent en application la loi HPST pour les différents statuts de praticiens des établissements publics de santé :

  •  Décret n° 2010-1141 du 29 septembre 2010 relatif aux personnels médicaux hospitaliers.
  • Décret n° 2010-1142 du 29 septembre 2010 relatif à l'assiette des cotisations de certains membres du corps médical des établissements publics de santé au régime.
  • Décret n° 2010-1137 du 29 septembre 2010 relatif aux praticiens contractuels, aux assistants, aux praticiens attachés et aux médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes recrutés dans les établissements publics de santé.
  • Décret n° 2010-1218 du 14 octobre 2010 portant dispositions particulières relatives aux médecins, odontologistes et pharmaciens recrutés par contrat sur des emplois présentant une difficulté particulière à être pourvus.

Le Centre National de Gestion vient de nous fournir les deniers chiffres : nous sommes 64 odontologistes PH temps plein (62 en 2009) et 86 odontologistes PH temps partiel (88 en 2009). La publication des postes vacants, systématiquement accompagnée d'un profil de poste, est directement accessible sur le site du CNG. Le délai de candidature est ramené à 15 jours au lieu des actuelles trois semaines, le nombre de tours de recrutement annuel est désormais de deux.

Docteur Éric GÉRARD